Breakdown on the transiberian highway/Panne sur l’autoroute transsibérienne

Breakdowns are an inevitable aspect of overlanding.  Still, I have yet to accept gracefully ‘the breakdown’… ‘cuz really it’s just a downer.  Ten thousand kilometers from Paris, we found find ourselves once again hanging in a Mercedes dealership. In the back of my mind, the voice was telling me that there was something not right. The motor sounded like a bag of marbles and all the black smoke was a warning. This internal sense I have, often get proven, and this time 1000 km from Irkutsk while climbing a hill on a brilliant sunshiny afternoon, the engine quit with a warning light on the dash and we coasted to a stop beside a field of fire weed in purple bloom.

Les pannes sont un aspect inévitable des road trip. Mais Chris doit encore tout de même apprendre les accepter sereinement, pas facile. Dix mille kilomètres de Paris, nous nous sommes retrouvés encore une fois à squatter chez un concessionnaire Mercedes. Dans le fond de sa tête, une voix disait bien à Chris que quelque chose ne tournait pas rond. Le moteur faisait un bruit de sac de billes et il y avait toute cette fumée noire. Ce sixième sens de Chris a déjà fait ses preuves, et cette fois à 1000km d’Irkoutsk, sur l’autoroute transsibérienne, pendant l’ascension d’une colline, lors d’une après-midi ensoleillée, le moteur a lâché avec une lumière rouge sur le tableau de bord et nous avons dû glisser sur le côté de la route à côté d’un champ d’herbes violettes.

After a while, we were able to restart the motor and we retreated – in limp mode- the 100km to Krasnoyarsk hoping to find Mercedes Benz shop.  Magdalina with her university degree teaching English greeted us at the door introduced us to Evgeni and they immediately took the car into the shop. The EDC warning   on the dash indicates a first action to change the fuel filter. We did that but the problem continued. Evgeni spent a long time diagnosing the actual result: 3 of the 4 injectors were leaked but he only had 2 in the shop. After a discussion we decided to wait for the extra parts to be shipped from Moscow, this being the weekend, nothing was going to happen anyways so we settled in for the long-haul. We decided to change all 4 injectors to be sure.  We beat the known weakness in these Sprinter motors called ‘the black death’.

Chris a alors sorti le manuel d’utilisation de la voiture entièrement écrit en allemand l’a ouvert à la page du fameux clignotant rouge et me l’a tendu en me demandant c’est quoi le problème… Alors mis à part sortir quelques bêtises avec mein Freundine Eva qui elle-même est loin de m’aider à m’améliorer (n’est-ce pas ?) il m’est impossible de déchiffrer ce manuel d’autant plus qu’il ne s’agit pas de demander son chemin, à manger ou de commander une bière. Cependant après un moment, Chris are réussi à faire redémarrer le moteur et nous avons fait marche arrière vers Krasnoyarsk espérant trouver un concessionnaire Mercedes. Magdalina diplômée pour enseigner l’anglais nous a accueilli chaleureusement et nous a présenté à Evgeni qui a immédiatement emmené Biscotte à l’atelier. Le voyant EDC sur le tableau de bord indique tout d’abord qu’il faut changer le filtre à diesel. Cela a été fait mais le problème était toujours là. Evgeni a passé un long moment pour diagnostiquer le fait que 3 des 4 injecteurs fuyaient mais il n’avait que 2 dans leur stock. Après discussion, nous avons décidé d’attendre que les pièces soient envoyées de Moscou, cela étant le weekend, rien n’allait arriver de suite, nous nous sommes alors installés pour une longue durée. Nous avons décidé de changer les 4 injecteurs pour être sûr. Nous avons évité de peu la fameuse faiblesse du type de moteur de ce sprinter appelé « la mort noire ».

Magdalina arrived on Saturday afternoon to show us her city during her free time. Her husband joined us and we were able to visit the surrounding including a small church on the hill overlooking the city (this church actually appears on the 10 Ruble note), a look out over the beautiful river and the huge hydroelectric plant. We wrapped up the day sharing a meal together. We spent a wonderful time with them.

Magdalina est venue un samedi après-midi pour nous montrer sa ville pendant son temps libre. Son mari Sasha nous a rejoint et nous avons pu visiter les environs de Krasnoyarsk notamment une petite église sur une colline surplombant la ville (cette église est imprimée sur les billets de 10 roubles), un panorama sur la très belle rivière et l’énorme barrage électrique. Nous avons conclu la journée en partageant un repas ensemble. Nous avons passé un excellent moment avec eux.

Mercedes Benz in Krasnoyarsk was good enough to let us camp in the week end in their parking lot. On Monday, the parts had arrived and Evgeni finished the installation of the new injectors. It was late when he finished so on Tuesday the last checks was done and he was finding air bubbles in the fuel system. This is not good for a Common Rail Diesel motor. He passed Tuesday trying to determine where the bubble comes from. The best he can figure was the fuel line connection around the fuel filter are possibly leaking air. Evgeni did not have the parts in Krasnoyarsk but he called ahead to Irkutsk explain the problem and ordered the parts and made an appointment for us. Nice service! For us these bubbles don’t seem to affect Biscotte but we will change these pieces for our security.  Knowing that after Ieaving Irkursk we will head north for more than 1000 km of gravel road into the Siberian isolation.

Mercedes Benz in Krasnoyarsk a été assez sympa pour nous laisser dormir dans leur parking. Le lundi matin, les pièces sont arrivées et Evgeni a fini l’installation des nouveaux injecteurs. Il était tard quand ils ont fini donc le mardi lors des dernières vérifications, il a trouvé des bulles d’air dans le système diesel. Il a passé le mardi à essayer de déterminer d’où venaient les bulles. Le mieux qu’il a pu trouver c’est que la ligne de connexion autour du filtre de diesel laissait passer de l’air. Evgeni n’avait pas les pièces à Krasnoyarsk mais il a appelé Irkoutsk, expliqué le problème, commandé les pièces et a pris un RDV pour nous. Service impeccable ! Selon nous les bulles ne semblent pas affecter Biscotte mais nous allons changer les pièces par sécurité. Sachant qu’après Irkoutsk, nous allons nous diriger vers le nord pour plus de 1000km de pistes isolées en Sibérie.

There are plenty of silver lining to this cloud of black smoke. In the first instance, the Mercedes Benz dealer in Krasnoyarsk was easier to deal with than the dealership in Germany or France, despite the language barrier. Magdalina and Evgeni took very good care of us; it was a kind of vacation with nice coffee and internet. We were able to solve the problem at a much more affordable price here in Russia that we could ever expect in Europe – actually cost less than my German oil change fees.  It seems the job was done right and the car is working very well now.  And finally, the fuel economy has improved about 10%, maybe more.  That is a nice bonus.

Il y a toujours quelque chose de bon à prendre même dans les mauvais moments. Tout d’abord, c’était plus facile de traiter avec le concessionnaire Mercedes Benz à Krasnoyarsk  que celui en France ou en Allemagne malgré la barrière de langue. Magdalina et Evgeni ont très bien pris soin de nous ; c’était en quelque sorte des vacances parmi les vacances avec du café et internet. Nous avons pu résoudre le problème à un prix bien plus abordable ici en Russie que nous aurions jamis pu espérer en Europe, en fait c’était moins cher que le changement d’huile en Allemagne !!!! Il semble que les réparations ont été très bien faites and que la voiture fonctionne très bien maintenant. Et finalement, la consommation du véhicule s’est amélioré de 10% peut-être même plus. C’est un super bonus.

We rolled into Irkutsk nicely.  The van had plenty of power and no longer had the bag-o-marbles sound.  We dropped into the Mercedes Benz shop to let them know we had arrived.  We arrived before the parts arrived so we hung around until Saturday before the van went into the shop.  The mechanic gave it an eye-over and noted that yes, the motor is not the original (newer, cleaner) but that the fuel pump and system clearly are leftover from the old motor.  Thus, the idea that the plastic fuel lines and o-ring joints are likely old and leaking is probably correct as was predicted.  One of two of the lines were replaced (of course, the Frankenstein motor means that connectors on the second line are different, ergo part no good!) while a third line was identified as ‘recommended’ to change but ok for now (with generous use of zip-ties as assurance.  Because Biscotte is so tall, the mechanic had to do the final reassembly in the rain; poor guy.  I guess this means we are ready now to attack the Phase II of this journey: deep Siberia off-road.

Nous avons roulé jusqu’à Irkoutsk sans problème. La camionnette était pleine de puissance et il n’y avait plus le bruit de sac de billes. Nous avons débarqué à Mercedes pour qu’ils sachent que nous étions arrivés. A ce moment là, les pièces détachées n’étaient pas arrivées donc nous avons patienté jusqu’au samedi avant que Biscotte rentre dans l’atelier. Le mécanicien a jeté un œil et a bien remarqué que le moteur n’était pas l’original (plus neuf, plus propre) mais que la pompe à diesel et le système sont des restes du vieux moteur. Ainsi, l’idée que les tuyaux de diesel en plastique et les joints soient vieux et fuient est probablement vraie comme annoncé. Un des deux tuyaux a été remplacé (bien sûr, avec ce moteur Frankenstein, les connecteurs du second tuyau sont différents du premier et donc les pièces détachées ne marchent pas) alors qu’il est « recommandé » de changer le troisième tuyau mais pas de suite (grâce à un système D). Biscotte est tellement haute que le mécanicien a dû faire les derniers assemblages sous la pluie. Au final, j’imagine que nous sommes prêts à attaquer la phase II de notre voyage : les pistes éloignées du fin fond de la Sibérie…

Publicités

2 réflexions sur “Breakdown on the transiberian highway/Panne sur l’autoroute transsibérienne

  1. Hello les amis, que d’aventures… Je vis à peu près les mêmes en ce moment avec ma caisse, je vais peut être venir à Krasnoyarsk pour le faire réparer, ça m’a l’air plus efficace qu’ici !
    Bises bises

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s