Beat-up but not beat down around Baïkal lake! Secoués mais pas démoralisés autour du lac Baïkal!

Engine all tuned up, off to Lake Baikal. Our first stop was Lystvyanka, cute little town with a fishmarket. Headed out to the famous Olkhon Island to hang by the water.  We thought, wrongly, that by turning up early week, we could get on the free ferry over.  We were only 20 cars back but two full ferry turns and we hadn’t moved an inch.  Not sure how that works but it was getting late in the day so we decided that anywhere on the lake is ok, doesn’t have to be the island. .  We quit the queue to find a lakeside camp to lounge under the awning in the camp chairs.

Le moteur réparé, nous voilà sur la route du lac Baïkal. Notre première étape fût Lystvyanka, petite ville avec son marché aux poissons. Nous nous sommes ensuite dirigés vers la célèbre île d’Olkhon pour se reposer au bord de l’eau. Nous avons pensé, à tort, qu’en venant en début de semaine, nous pourrions avoir un accès sur le ferry rapidement. Il y avait seulement une vingtaine de voitures devant nous, mais après deux trajets complets de ferry, nous n’avions pas bougé d’un pouce. Pas sûr d’avoir compris le fonctionnement, mais il se faisait tard donc nous avons décidé que, partout autour du lac serait agréable, pas uniquement sur l’île. . Nous avons quitté la file d’attente pour trouver un bivouac au bord du lac pour se prélasser sous le auvent dans les chaises de camping.

Wrong again.  Any access to the beach was completely encumbered with other campers who couldn’t/wouldn’t get on the ferry.  Each square inch of lakeside property was controlled access (though, thoughtlessly we did some heavy 4×4 over the hill and valleys and seemed to ‘miss’ the control points).  When we finally settled on a spot, we were soundly chased away.  Ok…another look at the map and we decided to go a little further away from ‘civilization’ where we followed a promising double-track that ended up finally on a pine hillock overlooking the lake.   Not the desired beach, but not bad.  BBQ pork on the overlook to a sunset.  Yea, not bad.

Encore faux. Tous les accès à la plage étaient complètement encombrés par les autres campeurs qui ne pouvaient pas / ne voulaient pas aller sur le ferry. Chaque centimètre carré du terrain au bord du lac avait un accès contrôlé (cependant inconsidérément nous avons fait du 4×4 sur la colline et les vallées et nous sommes passé à côté des points de contrôle). Lorsque nous nous sommes finalement installés à un endroit, nous avons été rapidement chassés. Ok … Après un rapide coup d’œil sur la carte,  nous avons décidé d’aller un peu plus loin de la «civilisation» où nous avons suivi une double « voie » prometteuse qui a fini enfin sur une colline de pins surplombant le lac. Pas la plage souhaitée, mais pas mal!!!!; porc sur le barbecue sur le coucher de soleil. Oui, pas mal.

We retraced our steps back to the mainline and headed north towards Zhigalovo.  We know there is a way to get from Zhigalovo to the BAM highway and sure enough, we quit the tarmac at the edge of town and slowly beat our way northwards.  Arriving at the Baikal-Amur Mainline at Okunauyski we had a choice….EAST to Severobaykalsk or WEST to Usk-Kut direct where we will pick up the Cargo Barge to Lensk.

Nous sommes revenus sur nos pas sur la route principale et nous nous sommes dirigés vers le nord en direction de Zhigalovo. Nous savons qu’il y a un moyen d’aboutir à partir de la route Zhigalovo vers la route BAM et bien sûr, nous quittons le tarmac dès la sortie de la ville pour lentement faire notre chemin vers le nord. En arrivant à la Magistrale route Baïkal-Amour à Okunauyski nous avions le choix … EST vers Severobaykalsk ou à l’ouest vers Usk-Kut direction de l’endroit où nous allions prendre la barge pour Lensk.

Well, since we are in the ‘neighbourhood’ we should visit Severobaykalsk.  So with only 168 km to Severobaykalsk why NOT visit?  Those 168 km took us almost 8 hours.  We did manage a stop at km 130ish for a hot spring soak (not included in the 8 hour drive!).  The incredibly bad gravel road had us maxed out at 20kph.  DAMN, to think we had to retrace our steps to get to the ferry.

Eh bien, puisque nous sommes dans le «quartier» nous devrions visiter Severobaykalsk. Donc, étant seulement à  168 km de Severobaykalsk pourquoi ne pas visiter? Ces 168 km nous ont pris près de huit heures. Nous avons réussi un arrêt au cent-trentième km pour une pause dans des sources thermales (non inclus dans le trajet de 8 heures!). La route de gravier incroyablement mauvaise nous a fait atteindre la vitesse maximum de 20 km/h. Quelle angoisse à l’idée de devoir retracer nos pas pour prendre le ferry. 

Arriving late in the evening, near sunset actually, we found that the lake was once again unapproachable with steep cliffs overlooking the lake.  Except… we found one track down to the lake.  And clearly befuddled after too many hours on the road, we made a rather poor decision.  Down the track we went and parked in a superbly wonderful spot on the lake.

Arrivé tard dans la soirée, au moment du coucher de soleil en fait, nous avons constaté que le lac était de nouveau inaccessible avec des falaises abruptes surplombant le lac. Sauf que … nous avons trouvé une piste vers le lac. Et bien embrouillés après de trop nombreuses heures sur la route, nous avons fait une assez mauvaise décision. En bas de la piste, nous sommes allés nous garer dans un endroit superbement magnifique sur le lac.

The next morning, a dawning of reality accompanied the sunrise; to get back up might not be possible.  And as time progressed the anxiety mounted.  So we packed up around noon, and tackled the climb back up.

Le lendemain matin, l’aube de la réalité accompagne le lever du soleil; remonter la piste pourrait ne pas être possible. Et avec le temps qui coule, l’anxiété monte. Donc, nous avons tout emballé autour de midi, et nous nous sommes attaqués à la montée. 

Stay tuned…

A suivre…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s