Breakdown Bis/ Panne Bis

Statistics:
Visits to Garage: 3
Nights Sleeping in Garage: 18 + 3 nights Baikal and counting

Statistiques:
Visites au garage: 3
Nuits passés dans le parking du garage : 18 + 3 nuits au lac Baïkal et ce n’est pas fini

I stare at my face in the mirror.  I know that this old, used, orange razor is gonna hurt; I waited too long to shave.  I am reminded of the scene in the movie where Tom Hanks is doing his morning ritual stuck in an airport.  Airport, pssssh whatev, when I leave Irkutsk and the Mercedes B…athroom I am going to buy some new razors.

Je regarde mon visage dans le miroir. Je sais que ce vieux rasoir orange et usé va me faire mal; j’ai attendu trop longtemps pour me raser. Ca me rappelle la scène du film où Tom Hanks fait son rituel matinal coincé dans un aéroport. Aéroport, peu importe, quand je quitte Irkoutsk et ce garage Mercedes j’acheterai de nouveaux rasoirs.

Our turbo had packed it in at a critical moment; as if there was some better time.  We got to Ust-Kut and learning that the barge was leaving the following morning we decided to ‘go for it’ and head out towards Magadan. After all, it is not like we can do 100 kph on the Road of Bones…

Notre turbo a fait la malle à un moment critique ; comme si il y avait un meilleur moment. Nous sommes arrivés à Ust- Kut et avons appris que la barge partait le lendemain matin, nous avons décidé d’y  aller et nous diriger  vers Magadan. Après tout, ce n’est pas comme si nous pouvions faire 100 km/heure sur la route des Os.

So we returned to Irkutsk after some 7700km of solid gravel roads (ok some paved roads were sprinkled in, but not enough to warrant counting) over the last 27 days.  We were able finally to scavenge internet in Tynda, the first internet since Yakutsk, and email our Mercedes Benz friends that we were coming and we asked for an appointment to resolve the Turbo problem, and while we were at it undertake some general maintenance work.  Oil and filter change, that kind of stuff.

Donc, nous sommes retournés à Irkoutsk après quelques 7700 kilomètres de routes de gravier (ok c’est vrai qu’il y avait quelques tronçons de routes pavées mais pas assez pour que ce soit pris en compte) au cours des 27 derniers jours. Nous avons pu finalement nous connecter à internet dans Tynda , le premier internet depuis Yakoutsk , et envoyer un message à nos amis de Mercedes Benz pour prendre RDV afin de résoudre le problème de Turbo , et faire l’entretien général : changement d’huile et de filtre , ce genre de choses .  

                

We arrived, slowly, 4 days later hoping that there had been some prep undertaken by MB.  It was not the case and we finally got the car into the shop on a Thursday.  Friday and Saturday were spent diagnosing the turbo issue and, as expected, it was a simple fix:  replace the turbo vacuum pressure controller, a common failure in these Sprinters.  Of course parts were only available in Moscow and couldn’t be ordered until Monday meaning, the best we could hope for was Wednesday parts arrival.  Wednesday turned to Thursday and on Friday afternoon the van went into the shop.

Nous sommes arrivés, lentement, 4 jours plus tard, en espérant qu’il y avait eu une certaine préparation entreprise par MB. Ce ne fut pas le cas et ils ne se sont préoccupés de Biscotte seulement 2 jours plus tard. Ils ont passé le vendredi et samedi à diagnostiquer le problème de turbo et, comme prévu, il avait une solution simple : remplacer le régulateur de pression du turbo, un problème commun dans ces Sprinters. Bien sûr, les pièces n’étaient disponibles qu’à Moscou et ne pouvaient être commandées que le lundi ce qui signifiait qu’au meilleur des cas nous pouvions espérer la réception des  pièces le mercredi. Le mercredi est devenu jeudi et le vendredi après-midi la camionnette est entrée dans l’atelier.

Finally, with relief and hyped anticipation we filled up on food and water and pointed the van direction MONGOLIA.  10km later we turned around and limped back to the shop. Something wasn’t right and the turbo wasn’t working again.

Enfin, avec soulagement et l’anticipation nous avons fait le plein de nourriture et d’eau et pointé le nez de Biscotte en direction de la Mongolie. 10 km plus tard, nous avons fait demi-tour en boitant vers l’atelier. Quelque chose n’était pas normal et le turbo ne fonctionnait plus encore.

The guys at MB felt bad to see us back and were good to take us into the shop first thing Saturday morning.  All day they worked at the car, checking and rechecking previous work.  Finally, by process of elimination they decided the NEXT step was to remove the turbo to see what is going on (leaving us actually immobilized now).  Indeed there is some weird clanging knocking sound inside the turbo; that cannot be good.

Les personnel de MB se sentait mal de nous revoir et étaient prêts à s’occuper de nous à la première heure le lendemain matin. Toute la journée, ils ont travaillé sur la voiture, ils ont vérifié et revérifié les réparations antérieures. Enfin, en procédant par élimination, ils ont décidé que la prochaine étape serait de sortir le turbo pour voir ce qui se passe (nous laissant effectivement immobilisés à présent). En effet, il y a un son un peu bizarre qui retentit à l’intérieur du turbo; qui ne peut pas être un bon signe.

So we spend the second weekend here since nothing more can be done until Monday.  On Monday we find out if we can find a used/reconditioned part in town or in a nearby city (I heard Omsk tossed around) or if we have to order new from Moscow – meaning 3-4 day delivery delay and a hefty hefty price tag.

Donc, nous passons un deuxième week-end ici puisque plus rien ne peut être fait jusqu’à lundi. Le lundi nous verrons si nous pouvons trouver une pièce de seconde main / reconditionnée en ville ou dans une ville voisine (j’ai entendu qu’il y avait une chance à Omsk) ou si nous devons commander à Moscou – ce qui signifie 3-4 jours de retard de livraison et un prix très élevé…

All in a day’s work as an overlander.

Tout cela fait parti de notre voyage!

At least we don’t have to order parts from Europe (yet) or replace complete engine/transmission/axle like some of our counterparts.  These poor guys spent 11 months trying to get their camper fixed.  Perspective is good, right?, but jeez this is getting a bit too much, no?

Au moins, nous ne devons pas commander des pièces en provenance d’Europe (pas encore) ou remplacer complètement le moteur / transmission / essieu comme certains de nos homologues. Ce pauvre couple a passé 11 mois à essayer de réparer son camping-car. La perspective est bonne, non?, mais merde cela devient un peu trop, non?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s