Mongolia/Mongolie

Vist from 23rd of September to 10th of October 2015

Visite du 23 septembre au 10 octobre 2015

Life on the road never works out as planned and likewise our Central Asian voyage evolved in its execution.  But that is ok right?  Just what is the value of fixing a trajectory, better to roll with the flow.  So despite our mechanical problems and the associated travel delays, we arrived, and were able to enjoy our time in-situ from 23 September to 10 October 2015.

La vie sur la route ne passe jamais comme prévu et ce fût de même pour notre voyage en Asie centrale. Mais ce n’est pas grave, n’est-ce pas? Quelle est la valeur d’une trajectoire prédefinie, c’est mieux de prendre les choses comme elles viennent. Ainsi, malgré nos problèmes mécaniques et les retards du voyage, nous sommes arrivés , et nous avons pu profiter de notre temps in situ du 23 Septembre au 10 Octobre 2015.

DSC_5029
Amarbayasgalant

While Mongolia was our ‘holy grail’ for this trip, it really only represented the Half-Way point of our anticipated year-long tour.   Our arrival across the Mongolian border was heralded by the first winter blizzard.  Hiding in a copse of trees just 50 km inside the border coming southwards from Ulan-Ude, we parked in the gloaming and adjusted the heating and cuddled into our blankets.  The cold does quickly modify the fun in any kind of adventure.

Alors que la Mongolie était le «Saint Graal» de notre voyage, il ne représentait , en réalité, que le mi-chemin de la boucle que nous avions prévu. Notre arrivée à la frontière mongole a été annoncée par le premier blizzard de l’hiver . Cachés derrière un bosquet d’arbres à seulement 50 km à l’intérieur de la frontière en provenance du sud d’Ulan-Ude , nous nous sommes garés dans le crépuscule, avons ajusté le chauffage et nous nous sommes blottis l’un contre l’autre sous les couvertures. Le froid gâche rapidement le plaisir dans tout type d’aventure.

DSC_5487
Somewhere in the west / Vers l’Ouest

It snowed two times while we were in Mongolia. Nights ranged from -10 to +3 degrees Celsius with daytime temps reaching sometimes up to 16 degrees.

Il a neigé deux fois pendant notre séjour en Mongolie. Les nuits ont atteind entre -10 à +3 degrés celsius avec une température atteignant jusqu’à 16 degrés en journée.

We enjoyed our week in Ulaanbaatar, finally resolving the turbo issues, while taking advantage of the various restaurants worthy of testing.  Including, get this, the Genghis Khan IRISH bar, complete with local biker group and Rocker musicians.

Nous avons aprécié notre semaine à Oulan Bator, en résolvant finalement notre problème de turbo tout en profitant des bons restos de la ville nottamment le pub Irlandais Genghis Khan, complet avec un groupe de motard local et un groupe de rock.

Leaving UB, we did the ‘middle route’ from UB westward to the Russan Altai border (how very Buddhist of us).  By the by, it is NOW PAVED from UB-Kharakorin-White Lake-Tesontsengel. After that unpaved. Route is in reasonable state yet there were some deep sandy areas just after Tesontsengel. The route from Ureg Nuur to the border was incredibly picturesque. However you cross a huge rock field (GPS didn’t help us much…and we got um…sidetracked) and at least three rivers (at this time two were dry, one ~50cm deep)

En quittant OB, nous avons pris ‘la route du milieu’ de OB vers l’ouest jusqu’à la frontière Russe Altaï (Pour nous, bouddhistes que nous sommes) . Au fait, la route est maintenant pavée de OB- Kharakorin – White Lake – Tesontsengel . Après que des pistes. La route est dans un état raisonnable, il y avait encore quelques zones de sable profondes juste après Tesontsengel . La route de Ureg Nuur à la frontière était incroyablement pittoresque. Cependant, il faut traverser un immense champ de pierres (Félix, notre GPS ne nous a pas beaucoup aidé … et nous nous sommes euh … détournés de la piste), avons traversé au moins trois rivières ( à ce moment deux étaient secs , une ~ 50cm de profondeur)

Mongolia blog track
From Olgii to the border is HALF PAVED. There is a good roadbed made from Tsagaanuur to the border but very heavy washboard. Everyone including us took the offroad trails parallel the roadbed.

La route de Olgii à la frontière est à moitié pavée. Il y a une bonne piste de Tsagaanuur à la frontière, mais c’est de la tôle ondulée. Tout le monde nous compris, avons utilisées les pistes parallèles.

On an up-note we only got stuck twice (!) in Mongolia.  One time in a mud pit while visiting Amarbayasgalant Monastery, and the other time in the sandbank of the Mongol Els.  Fanny was a champion shoveling sand and carrying rocks and we were able to self- rescue.  Moving a 3.5 Tonne truck is no easy feet.  Well done Fanny!

Pour l’anecdote, nous nous sommes embourbés seulement deux fois (!) en Mongolie . Une fois, dans une fosse de boue lors d’une visite du Monastère Amarbayasgalant, et l’autre fois dans les dunes de sable de Mongol Els . Fanny était une championne du pelletage de sable et du transportage de  rochers et nous avons été en mesure de nous auto-sauver. Le déplacement d’un camion 3.5 tonnes ce n’est pas du gâteau. Bien joué Fanny ! (Moi Fanny, je ne fais que la traduction et tout le monde sera d’accord que sans moi Chris aurait été perdu! 😉 )

In Tsagaanuur we got chased down by a man on a motorcycle.  He stopped and asked us to ‘come for a tea’ (more sketchy than inviting, who chases people for tea?), and when we said  No Thanks he asked for us to donate our binoculars (double sketch).   Seems this is a common sort of ploy and we had coincidentally had lunch with a young Swiss motorcyclist a few days earlier who described a bad experience he had here.  Later we got a more clearer insight into this dangerous and violent spot through postings on Horizons Unlimited portal.

A Tsagaanuur nous avons été poursuivis par un homme en moto . Il nous a arrêté et nous a demandé de «venir pour un thé » (plus louche que chaleureux, qui chasse les gens pour le thé ?) , Et quand nous avons dit Non Merci il nous a demandé de faire don de nos jumelles (doublement douteux) . Il semble que ce soit une sorte de stratagème commun et nous avions eu par coïncidence déjeuner avec un jeune motard suisse quelques jours plus tôt , qui nous a raconté une mauvaise expérience qu’il a eu ici . Plus tard, nous avons eu un aperçu plus clair de cet endroit dangereux et violent sur des articles postés sur le site Horizons Unlimited.

DSC_5328
White lake

We had some concern regarding whether the high passes of the Pamir would actually be open at this time in the season – not to mention any weather and temperatures at 4600m elevation might not really be much fun at all.  So during these last days in Mongolia we discussed and finally decided that our best solution for the moment would be to return to France so that we might pass the cold winter season working and banking money for our RETURN.

Nous avons eu une certaine inquiétude quant à savoir si les hauts cols du Pamir seraient effectivement ouvert à ce moment de la saison – sans penser que le temps et les températures à 4600m altitude pourraient ne pas vraiment être une partie de plaisir. Donc, au cours de ces derniers jours en Mongolie , nous avons discuté et  finalement décidé que la meilleure solution pour le moment serait de revenir en France pour que nous puissions passer l’hiver à travailler et remflouer le compte bancaire pour y retourner .

DSC_5530
Uureg lake

See you next April !

Rendez-vous en avril prochain!

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s