Turkey part 1: Ankara/Turquie 1ère partie: Ankara

Whoops, another border and there it went…. 5 min and 4 stamps.  The customs guys all smiley and cooool, too busy with blowing on their tea. Bye bye…Hasta la vista, baby !

Passage de la frontière 5 min, 4 tampons, des douaniers souriants détendus en train de siroter le thé. Aucun stress et surtout pas envie de travailler trop dur.

Playing around with the radio, and found the pop turk traditional station with drums and flutes.   Lalalalala.  Pulled in to get some gas and got a tea as well, hot hot hot.

On allume la radio, de la musique orientale. On fait le plein on nous offre du thé, on s’arrête pour se renseigner sur des pneus on nous offre du thé. Pas de doute nous sommes bien en Turquie.

We made our way to Ankara to get a head start on our visas applications for the ‘stans’ – Uzbekistan, Tajikistan and Kazakhstan. We needed a place to crash/park and one popped up out of the blue as we struggled up an impossible incline in the meandering and TIGHT tiny alleys of old-town.  Ok then, good enuf, the gods are smiling.  Nice location, just under the Citadel in the open marketplace ; looks good eh ?  Jigging-jogging into parking position (N39.93719 E032.86556) and the old man starts screaming and pointing (in Turk, mind you, making me fearful of the impending launch off the edge of the world that is the cliff-side parking) when it becomes clear he is yelling TOILET !! TOILET !!  Ah-ha my multi-lingual Humanitarian sign language kicks in – there are free stalls to be found in the Mosque.  Well this is a truism for all Mosques, but good to know Grandpa.  But wait…Mosque you say ?  What happens at 04 hrs ?  Google it to find out !  Our Gods are smiling, with a hint of wickedness and joy. Anyway we bond well with our now friendly « Papy-Toilette »

On file à Ankara pour faire démarrer au plus vite les demandes de visas pour les pays en « stans ». Quelques jours devant nous avant des les obtenir, nous décidons de nous installer en centre ville. Sans vraiment s’y attendre on se retrouve dans les petites ruelles pavées et sinueuses de la vielle ville. La conduite est chaotique, stressante. Un petit parking (N39.93719 E032.86556) au pied de la citadelle tombe à pic. 20 TL par nuit, vendu!  De toute manière il est hors de question de s’enfoncer plus dans ce dédalle de rues. Même pas encore stationné, le proprio du parking nous crie ‘Toilettes Toilettes’ et nous fait des grands signes de la mosquée juste en contre bas. Ce qui fait marrer les ouvriers en train de restaurer le toit de cette fameuse mosquée. On le surnommera affectueusement Papi Toilette.

DSC_7407
parking old town

Off to find a beer, Turk driving rules are somewhat stressful.  Needing a cool one, we take the guidebook and go looking – there are supposed to be cafes in the vicinity that serve beer. Nothing.  Nada, nope.  The Gods are truly laughing now.  The laughing recommences when, get this, two days later we go in search of a pack of chips (the OTHER stress aid) we find what ?  A BEER KIOSK not 30 m from the frickin’ parked van !  Oh my GOD, right ?  Praise the Lord and pass me a cool Effes !  No two…

Assoiffés et envie de décompresser, une envie d’une bonne bière fraîche se fait sentir. On cherche désespérément un resto licencié, impossible. On n’ose pas demander. Deux jours plus tard, une kiosque discret presque caché ouvert seulement par une micro fenêtre où on achète un paquet de chips, s’avère en fait être un kiosque de bière. On repart en plus de nos chips avec un sac plastique noir et opaque où sont cachées nos bières turques. Cela à seulement 30 m de Biscotte…

And the laughing continues at the 04hr Muzzeen call to prayer, where the overhead speakers, some  1millionWatts,  of Alllllaaaahhhhhhhh cries out to remind us to be good citizens. Ya like hell…

Très vite, on réalise que le parking est effectivement juxtaposé à la mosquée. Les appels à la prière, Alllllaaahhhhhhhhhhhhhhhhh à travers des enceintes d’environ 1 million de watt, surtout celui de 4h du matin nous le rappelle bien et ajoute au dépaysement.

Never the less this is a great neighbourhood.  It is a real, living neighbourhood that hearkens back to the ‘old days’ when the Citadel was an actual fortress, not the crumbling overlook it is now. A few hundred meters down the hill we find the ‘new days’ bazaar with the 1001 styles of wedding dresses and all that is required for a proper week-long wedding.  Furniture, tissue, plastic Chinese crap of every color and shape.  And if you really need, you can have any color and style of ribbon (or garden hose) that you could ever wish for with your Genie infested golden lamp.

Le quartier est fantastique, on est entouré par les petits restos,les vendeurs de tapis, antiquaires et vendeurs de bibelots, d’épices et bien sûr des vendeurs de thé. Ambiance 1001 nuits. Un peu plus loin le bazar. Rien de touristique. Des boutiques de robes de mariés à paillettes et de chapeaux de sultans, de la literie, des meubles et des boutiques entières de rubans de toutes les couleurs et de toutes les tailles.

Inside the confines of Citadel area is quite astonishing in it sold-school style ; a massive contrast to the rest of this new-aged capital city.  Historic wood framed and wattle mud brick walls,shoes lined up in front of the doors, tiny stained glassed windows, all crooked and ajar.  Alley ways too small for cars lends to a certain tranquility.

Le quartier à l’intérieur de la citadelle est étonnant. Coupé du reste de la capitale. Les gens vivent ici comme dans un petit village vétuste de campagne. De vielles maisons de bois où sèchent du linge. Pas de voitures.

There is not a soul that we passed that spoke English (or French, Spanish or Arabic…).  Unlike the touristic zones of Istanbul, we only received smiles and welcomes rather than rants and chases and ‘hey mister, wanna buy a fill-in-the-gap-here ?  Here the carpet sales men were mostly sleeping ON the carpets.  Looking for food, we enter what looks like a tiny space marginally larger than the wood fired oven…to be directed upstairs…to find a glass enclosed rookery with a view of the city (and the scudding rain filled clouds, for chrissy’s-sake !).  We work our magic with our burgeoning Turk vocabulary and get smiles and service and amity.  And one really frickin’ good PIDE !

Dans ce notre voisinage, personne ne parle anglais. Personne ne nous harcèle pour acheter un bibelot ou un tapis. On flâne tranquillement. Une petite faim?  On entre dans un resto de 12m² où un homme fait cuire des pides dans un four à bois. Il nous invite à monter les escaliers. Première étage un salon avec des matelas, des coussins et des tables basses ; on monte encore et encore un escalier étroit et nous voilà bouchesbées sur une terrasse surplombant la ville. On n’avait pas soupçonnait un instant son existence. Avec nos deux mots de turc, la gentillesse des gens, on rit, on n’est pas bien sûr de se qu’on a commandé, pas d’importance on mange bien. Le çay dans les restos ça ne se paye pas et c’est à volonté.

IMG_2060
Pide

We had worried that we missed something by skipping Istanbul (we’ve both been there several times already).  But not.  We quite like the authenticity of Ankara, and are glad to have come.

J’avais peur de regretter de ne pas être passée par Istanbul que j’adore mais que nous avons visité déjà 3 fois. Finalement moins frénétique et plus authentique, pas de regret d’avoir découvert Ankara.

Parking Pappy TOILET N39.93719 E032.86556  is a regular paid supervised (daytime) parking.  Cost 20TL for overnight sleeping.  Located right next to the Mosque so rise-and-shine at 04hrs Muzeen, but the toilets are open and clean (donated 1TL per visit).  Located in an interesting old neighbourhood just underneath the Ankara Kalesi (Citadel).  Grocery Store hidden in a corner 200m downhill.

Hotel Ulsan and CaravanN39.75560 E032.80261  paved parking area, clean toilets, good showers, electricity and solid internet.  A view over the lake.  Access to the swimming pool and restaurant.  24 Euros.  Yikes.

 

Publicités

Une réflexion sur “Turkey part 1: Ankara/Turquie 1ère partie: Ankara

  1. La ,on ne peut pas dire,l’ambiance y est,comme si on y était! Question perfide….ne risque t on pas de grossir avec le régime que vous décrivez? Salut.Colette.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s