Biscotte or the end of the adventures? Biscotte ou la fin de l’aventure?

Visit from 24th of June to 9th of July 2016

Visite du 24 juin au 9 juillet 2016

And there it was, gone.  The ten days cushion we had planned to get us from Georgia through Russia and Kazakhstan to our kick-off date into Uzbekistan had evaporated.

Et voilà, c’était fini. Les 10 jours que nous avions prévu pour traverser depuis la Géorgie à travers la Russie et le Kazakhstan jusqu’à l’Ouzbékistan s’était évaporé.

Lire la suite

Publicités

On Russia

VIGNETS

…of a mind bored to death at 85kph.

On Russians…

After just over two months it is hard to make anything more than a surficial value judgement. Russians are MY kind of people. Outside of the cities the Russians I see are the pot-bellied shirtless guys sporting running shorts and sandals. This is the kind of uniform that makes me feel ‘part of the crowd’; I am no longer alone as my fashion sense is at least appreciated in one place in the world. The comfie, almost pajama (could be, in fact) crowd. Who needs suits and ties? Even the working-man ambles off to work in his plaid shorts and his open-toed sandals (except this time maybe he is sporting a high-level of sock.

Lire la suite

Magadan or Megadeath The Vid!

The Episode 2 has arrived!!!! Don’t miss the 4 days cruise on the Lena river where Chris got drunk with russian truckers, the Vilyuysky Trackt and the infamous Road of Bones in the far east Siberia. Did we reach Magadan?

Voilà l’épisode 2 de nos ventures! Ne manquez pas les 4 jours de croisière sur la rivière Léna où Chris était saoul avec des camionneurs russes, le chemin Vilyuysky et la tristement célèbre Route des Os dans l’extrême est de la Sibérie. Sommes nous arrivés à Magadan?

Lire la suite

Breakdown Bis/ Panne Bis

Statistics:
Visits to Garage: 3
Nights Sleeping in Garage: 18 + 3 nights Baikal and counting

Statistiques:
Visites au garage: 3
Nuits passés dans le parking du garage : 18 + 3 nuits au lac Baïkal et ce n’est pas fini

I stare at my face in the mirror.  I know that this old, used, orange razor is gonna hurt; I waited too long to shave.  I am reminded of the scene in the movie where Tom Hanks is doing his morning ritual stuck in an airport.  Airport, pssssh whatev, when I leave Irkutsk and the Mercedes B…athroom I am going to buy some new razors.

Je regarde mon visage dans le miroir. Je sais que ce vieux rasoir orange et usé va me faire mal; j’ai attendu trop longtemps pour me raser. Ca me rappelle la scène du film où Tom Hanks fait son rituel matinal coincé dans un aéroport. Aéroport, peu importe, quand je quitte Irkoutsk et ce garage Mercedes j’acheterai de nouveaux rasoirs.

Lire la suite

Magadan or Megadeath?

Last time in Severobaikal, we were facing a short but steep climb up the cliff. It was touch and go but we went. But it was not free.

La dernière fois à Severobaikal, nous faisions face à une montée courte mais raide jusqu’à la falaise. Il C’était une situation délicate mais nous y sommes arrivés. Mais ce n’était pas sans conséquences.

Lire la suite

Beat-up but not beat down around Baïkal lake! Secoués mais pas démoralisés autour du lac Baïkal!

Engine all tuned up, off to Lake Baikal. Our first stop was Lystvyanka, cute little town with a fishmarket. Headed out to the famous Olkhon Island to hang by the water.  We thought, wrongly, that by turning up early week, we could get on the free ferry over.  We were only 20 cars back but two full ferry turns and we hadn’t moved an inch.  Not sure how that works but it was getting late in the day so we decided that anywhere on the lake is ok, doesn’t have to be the island. .  We quit the queue to find a lakeside camp to lounge under the awning in the camp chairs.

Le moteur réparé, nous voilà sur la route du lac Baïkal. Notre première étape fût Lystvyanka, petite ville avec son marché aux poissons. Nous nous sommes ensuite dirigés vers la célèbre île d’Olkhon pour se reposer au bord de l’eau. Nous avons pensé, à tort, qu’en venant en début de semaine, nous pourrions avoir un accès sur le ferry rapidement. Il y avait seulement une vingtaine de voitures devant nous, mais après deux trajets complets de ferry, nous n’avions pas bougé d’un pouce. Pas sûr d’avoir compris le fonctionnement, mais il se faisait tard donc nous avons décidé que, partout autour du lac serait agréable, pas uniquement sur l’île. . Nous avons quitté la file d’attente pour trouver un bivouac au bord du lac pour se prélasser sous le auvent dans les chaises de camping.

Lire la suite

Breakdown on the transiberian highway/Panne sur l’autoroute transsibérienne

Breakdowns are an inevitable aspect of overlanding.  Still, I have yet to accept gracefully ‘the breakdown’… ‘cuz really it’s just a downer.  Ten thousand kilometers from Paris, we found find ourselves once again hanging in a Mercedes dealership. In the back of my mind, the voice was telling me that there was something not right. The motor sounded like a bag of marbles and all the black smoke was a warning. This internal sense I have, often get proven, and this time 1000 km from Irkutsk while climbing a hill on a brilliant sunshiny afternoon, the engine quit with a warning light on the dash and we coasted to a stop beside a field of fire weed in purple bloom.

Les pannes sont un aspect inévitable des road trip. Mais Chris doit encore tout de même apprendre les accepter sereinement, pas facile. Dix mille kilomètres de Paris, nous nous sommes retrouvés encore une fois à squatter chez un concessionnaire Mercedes. Dans le fond de sa tête, une voix disait bien à Chris que quelque chose ne tournait pas rond. Le moteur faisait un bruit de sac de billes et il y avait toute cette fumée noire. Ce sixième sens de Chris a déjà fait ses preuves, et cette fois à 1000km d’Irkoutsk, sur l’autoroute transsibérienne, pendant l’ascension d’une colline, lors d’une après-midi ensoleillée, le moteur a lâché avec une lumière rouge sur le tableau de bord et nous avons dû glisser sur le côté de la route à côté d’un champ d’herbes violettes.

Lire la suite

Sibérie m’était contéee/Siberia was told to me

Nous y voilà! La Sibérie, des kilomètres et des kilomètres de routes qui traversent des forêts encore et encore et ce n’est que le début. C’est le mois de juillet et il pleut, il pleut beaucoup. Première étape Tyumen. Par je ne sais quelle chance, la pluie c’est arrêté à ce moment là. Sibérie m’était montréee.

Here we are! Siberia, kilometers and kilometers of road crossing forests again and again and it is only the beginning. This is july and it is raining and raining. First stop-over Tyumen. By good luck, rain stoped at this moment. Siberia was showed to me.

Lire la suite

Russie européenne/Europeen Russia

La Russie est le plus grand pays du monde et la traversée en voiture nous le fait bien sentir. Après avoir parcouru des milliers de miles nous n’avons même pas parcouru la moitié du pays. Ci-dessous quelques sites que nous avons visité sur le chemin.

Russia is the biggest country in the world and you can feel it while you are driving through it. After crossing hundreds, even thousands of kms, we havn’t reach the middle of the country. Below some sites we visited on the way.

Lire la suite